Nous avons profité de ce samedi d’hanami pour fêter la floraison avec nos amis. L’année dernière la pluie tous les weekends nous avait empêché d’en profiter comme nous l’aurions voulu, donc je pense que tout le monde a pris cette journée comme une journée de rattrapage 😉

Nous nous sommes levés très tôt pour réserver un spot. Il faut savoir que certaines personnes passent carrément la nuit ici pour réserver leur zone. Comme Inokashira est un parc très populaire à cette saison, ceux qui veulent les meilleures locations dorment sur place ou alors arrivent avec les premiers métros de 5h du matin ! Des fous !!

Autant vous dire qu’en nous réveillant à 8h comme des loques, il ne restait que des places assez loin des cerisiers. Mais la chance à fait qu’en poussant un peu un autre groupe nous avons réussi à nous trouver une place sous les cerisiers !

Comme il était très tôt, et que les copains n’étaient pas prêt d’arriver, j’ai pu faire un petit tour de parc pour prendre quelques photos que je n’avais pas vraiment eu le temps de faire jusqu’alors. Les pétales commençaient à tomber, ce qui est le moment le plus magique selon moi !

Ce que j’adore aussi à cette période, c’est l’hyper sociabilité des japonais. Enivrés par les festivités, quasiment tous les groupes qui m’apperçoivent veulent me prendre en photo, que je les prenne en photos et m’offrir à boire et manger. Mais le groupe que j’ai préféré fut celui-ci, qui m’ont fait assoir de force à leur table pour que je goûte les plats qu’ils avaient préparé. C’était pas facile d’en partir haha.


À mon retour, des copains étaient déjà arrivés et la fête a pu commencer : orgie de nourriture et de boissons, nous avons passé la journée à manger, à boire, à parler et à rire. Avec cela commence le jeu des chaises musicales entre ceux qui arrivent, ceux qui repartent, les copains qu’on trouvent par hasard et qui nous rejoignent avec leurs amis, les tentatives de trouver des espaces plus grands au départ d’autres groupes, les poubelles des pacs débordent, les pétales dans les verres, le tout sur une ambience bien heureuse.

Ce que je retiendrai aussi de ce hanami est une bourrasque de vent qui a secoué tous les cerisiers, créant ainsi une véritable pluie torrentielle de pétales, ponctuée par d’innombrables « sugoï!!! »

Après ce long et joyeux pic-nique, nous avons décidé d’emmener les amis de Sam faire un petit tour du parc et visiter le temple avant que le soleil ne se couche…bref, encore une journée merveilleuse 🙂