Avec mes horaires de travail je n’avais, pendant hanami, que les soirs de disponibles. Quelle frustration !
Cependant, certaines zones illuminent leurs cerisiers les soirs, comme le quartier de Roppongi, ce qui m’a permis d’en profiter un peu aussi 🙂

Roppongi Sakurazaka

Notre premier stop dans le quartier fut Sakurazaka qui sont des résidences de luxe. La rue qui les contourne est bordée de magnifiques cerisiers éclairés. Autant vous dire qu’à vouloir prendre des photos en plein milieu j’ai failli me faire écraser une bonne dizaine de fois !

En montant sur un petit pont, on se retrouve totalement la tête dans les cerisiers et c’est plutôt magique !

L’avenue fait 400 mètres de long, et ne comporte pas moins de 75 cerisiers ! Nous avons terminé par la plus jolie partie, celle qui était éclairée de rose, et surmontée d’un autre pont qui donnait une vue d’ensemble magnifique.

.

Mohri Garden et alentours

Roppongi n’est pas forcément mon lieu de prédilection, mais je m’étais rendue à Roppongi Hills quelques fois lors de mes visites – notamment pour un salon de jeu vidéo ou le musée. J’étais donc toujours totalement passé à côté du jardin Mohri. Mais je crois que je ne pouvais le découvrir un meilleur jour que celui-ci 🙂

.

Shibuya

Et comme les garçons n’avaient pas encore vu le fameux passage piéton japonais, nous avons pris la direction de Shibuya histoire de paré à ce manque et, surtout, de manger des sushis !
Je crois qu’il aurait été difficile de faire une soirée plus douce, bonne nuit !