Je sais que cela fait bien longtemps que j’ai perdu toute objectivité à propos d’Inokashira, mon quartier d’amour.
Mais durant la saison des cerisiers en fleurs il est quand même MA-GNI-FIQUE.

Cette année la floraison nous a semblé trop courte. Peut-être est-ce la faute au vent, mais quoi qu’il en soit, nous étions tous enchantés de ne pas subir des trombes d’eau comme l’année dernière, qui avaient rendu notre hanami tout nul par moment. Cette année ce fut donc soleil, soleil, soleil, et ça a tout de même plus de gueule !

La couverture de cet article a été réalisé par ma talentueuse amie Leila Courtillon dont vous pouvez retrouver le travail sur Tumblr ou Instagram