Le dernier weekend de février, Atsy et William – avec qui nous étions allés aux illuminations d’Ashikaga, nous ont proposé de les accompagner pour aller admirer les cerisiers en fleurs de la ville de Miura.

Les cerisiers « précoces » de Miura

Nous nous sommes donc levés tôt avec Samuel en ce dimanche matin, car Miura se trouve à une heure de chez nous et nous voulions être sur place vers 10h afin de pouvoir profiter un maximum de cette journée (et aussi éviter la masse de touristes) !

Et puis il faut dire que j’étais totalement sur-excitée de cet avant-goût d’hanami ! La floraison des pruniers que nous avions pu admirer quelques semaines auparavant nous avait bien mis l’eau à la bouche 😀

Dès la sortie de la station, de magnifiques cerisiers fleuris nous attendaient.
Fin février n’est évidemment pas la saison habituelle pour la floraison, mais il s’avère que ces arbres sont des kawazu, une variété très particulière de cerisiers qui poussent dans cette région-là.

Le long de la ligne de Miura-kaigan se trouvent plus de MILLE cerisiers kawazu, donc vous avez intérêt à aimer le rose !

Ce qui est marrant, c’est que la ville propose une mise à jour régulière des arbres sur leur site, ce qui nous a permis avec Atsy de guetter le meilleur moment pour cette petite excursion ! (Ahh, qu’ils sont forts ces japonais!)

La première partie de la balade est très belle MAIS en bord de route et avec un chemin de fer pas très sexy en arrière plan.
Si on garde les yeux rivés sur les cerisiers, cela n’est pas dérangeant, mais j’ai préféré la seconde partie lorsque nous sommes arrivés près du lac et où un tout petit festival nous attendait !

La balade forme une boucle, et sur la fin nous passons sur un petit pont qui surplombe l’avenue et qui offre une jolie vue sur la balade effectuée.

Après cette merveilleuse matinée, Atsy et William nous ont offert ne sous emmener déjeuner dans la base américaine où William travaille, et de nous faire la visite au passage.

Je dois avouer que cela ne m’était jamais passé par l’esprit d’aller un jour visiter une base américaine (et encore moins à Tokyo !), mais n’ayant personne dans l’armée dans nos connaissances, c’était l’occasion de découvrir un monde qui n’est pas le notre.

.

La base navale américaine de Tokyo

Après une série de formalités (formulaires, contrôles d’identité, etc), William nous a fait pénétrer dans le Little America de Tokyo !

Ils nous ont emmené manger des SUPERAMAZINGAMERICANCOWBOYVLALEGRAS BURGER chez Chil’s, chaîne de restaurants apparement très connue aux US !

Une fois le ventre plein, nous avons eu le droit à une visite de la base.

C’est vraiment un endroit étonnant, où plus de 10,000 américains vivent. Il y a des appartements, des maisons, des restaurants, des cinémas, des centres commerciaux, des bowling, etc. C’est vraiment une ville dans la ville, et apparement certains ne sortent JAMAIS (!!).

C’était vraiment très amusant de payer en dollars, de découvrir des supermarchés vendant des pots de mayonnaise de 10kilos pour 5$ et de n’entendre parler qu’anglais.

Mais le plus impressionnant, était certainement les navires que nous avons pu voir dans le port…un autre monde vous dis-je !

.

Encore une magnifique journée, bien remplie, et nous rentrons les yeux pleins de pétales de cerisiers et le ventre plein de burger ! Merci Atsy et William 🙂