Cela faisait longtemps que l’on se promettait qu’un jour, nous partirions que tous les deux, pour des vacances où on se reposerait. Mais nous avons toujours passé des vacances à 100 à l’heure. Alors, en décembre dernier nous avons craqué.

Alors, à deux semaine de Noël, parce qu’ « on n’a qu’une seule vie », nous nous sommes offerts deux billets d’avion pour la Thailande. (Il faut dire aussi que le prix depuis le Japon n’est pas le même que depuis la France ! …excuse de plus!).

Vous avez été nombreux à me dire que vous étiez tentés par ce voyage, et à demander si c’était un pays cher. La réponse est oui, comparé à mon précédent voyage il y a 8 ans, je dirais que les prix ont triplé. Je vais tenter d’indiquer un maximum ce que nous avons payés pour que vous puissiez avoir une idée.

Et après un réveil à 4h du matin, 1h30 de bus, notre grosse frayeur suite à mon oubli de ma Résident Card (MERCI le monsieur trop sympa qui m’a laissé quand même prendre l’avion), 3h de vol, une escale à Tapeï, re-3h de vol, l’achat de 2 cartes SIM* et 1h de métro, nous sommes enfin arrivés à Bangkok.

(* Nous les avons payés 599 baths/carte pour 15 jours à l’aéroport. Une erreur : elles sont bien moins chères en ville !))

.

Premier dîner ? Au night market !

Vers 21:00 nous, après avoir VRAIMENT galéré a trouver un taxi (qui veuille 1. Nous prendre / 2. Ne pas nous arnaquer sur le prix)(nous avons finalement payé 60 bahts, soit 1,5€), nous sommes arrivés dans un marché de nuit dont-je-ne-me-souviens-plus-le-nom.

Après un petit tour nous avons pris place dans un des grands restaurants de rue, où de nombreux jeunes buvaient et mangeaient, et nous avons commandé à l’identique ce que la table de thailandais à côté avait commandé, en ne faisant pas l’erreur d’oublier de rajouter « no spicy please ».
Car ici, avec le piment, ça ne rigole pas.

Pour le contenu de cette dernière photo + 2 boissons, nous avons payés 680 bahts pour le repas (env. 17,50€), ce qui était clairement trop, en quantité ET niveau prix. Mais bon, touristes = pigeons hein, c’est pas nouveau ! haha

Et donc après un dernier tour, nous sommes tombés comme des masses avant minuit. #poules

.
.

Cannes, premier jour

Nous avions réservé un Airbnb typique de l’Asie Centrale :
un magnifique building neuf, avec piscine et salle de sport…en plein milieu d’une bretelle d’autoroute. (pour 15€ la nuit!)
L’endroit semble parfait en photo, c’est même étonnement silencieux, mais une fois que l’on sort de sa petite bulle de luxe on est en plein sur une voie rapide, bruyante, polluée et aux conducteurs agressifs.

Il faut dire qu’en venant du Japon, n’importe quel pays semble « agressif » haha. Mais Bangkok c’est quelque chose. Beaucoup de voyageurs qui retournent en Thailande ne s’arrêtent à Bangkok QUE pour transiter. Et nous aurions fait pareil si Samuel n’avait pas eu envie de voir la ville au moins une fois (ce que j’aurai voulu aussi à sa place je suppose).

Du coup, nous avons passé chacun de nos passages dans la ville en mode :
« Quoi ? Des gens qui veulent nous arnaquer ? Qui veulent nous voler nos affaires ? Des gens qui jètent leurs déchets parterre et qui ne nous sourient pas ?!! JE VEUX PARTIR D’ICIII ! » haha.

Ceci explique donc pourquoi nous nous sommes rués, dès notre première matinée (enfin, ce qu’il en restait vu qu’on s’est levés à 11h), illico-presto vers les espaces verts.
Nous avons donc pris le métro (qui n’a pas de tickets mais des jetons !), et nous sommes dirigés vers lu quartier d’Asok.

.

Asok et le Terminal 21

Nous avions un changement pour nous rendre au parc, et comme la faim se faisait ressentir nous nous sommes arrêtés pour manger, et comme tous les thailandais, nous sommes allés chercher un peu de fraicheur dans un centre commercial.

Nous avons mangé pour 700 bahts (soit 18€) à 2 avec 2 plats et 2 smoothies.

.

Benjakitti Park

Comme il faisait beau, et que nous voulions profiter de ces 26 degrés en plein décembre, nous avons décidé de nous rendre jusqu’au parc à pied, en faisant une petite pause pour s’acheter une grenade pour le dessert 🙂

Le parc fait 21 hectares et a été inauguré en 2004 en l’honneur du 72 ème anniversaire de la reine Sirikit. Pas mal comme cadeau hein ?
La vue représentait exactement l’idée que l’on se fait de Dubaï.

Cependant, malgré la beauté du parc, en sortant on est très rapidement rattrapé par la réalité et la pauvreté de la ville…


.

Lumpini Park

Comme nous avions encore du temps, nous avons sauté dans un métro en direction de Si Lom pour visiter le parc Lumpini, dans lequel nous nous sommes posés pour dessiner et lire,
et y admirer le coucher du soleil sur le lac.

Ce parc est assez incroyable en terme de faune et de flore qui s’y trouve. C’était vraiment une pause agréable dans cette (courte)
journée 🙂


.

Night Market, again

En début de soirée nous nous sommes rendus dans un nouveau marché de nuit. Cependant il était à l’image de ce que l’on déteste : un attrape touriste où tous les vendeurs tentaient inlassablement de vous faire acheter des contrefaçons à prix exorbitants en baissant le prix à coup de « puisque c’est toi » au moindre signe négatif de notre part.

Nous avons cependant trouvé des petits vendeurs qui nous ont permis de nous faire un dîner pad thaï (la spécialité du pays!) + nems + fruits pour 130 bahts (3,3€) chacun !

.

Star Wars

Pour clôturer cette première journée, nous nous sommes rendus au cinéma pour y voir Star Wars pour lequel Samuel me TANNAIT depuis sa sortie !
Nous l’avons vu en MX4D-machin-truc, avec les sièges qui bougent, l’eau qui nous est craché dessus quand il pleut et de l’air lorsqu’il y a du vent. C’était vraiment marrant, et ça l’aurait été encore plus si nous n’avions pas trouvé des cafards sur nos sièges en début de séance haha (on nous a changé de place hein, mais bon…)


.

Cannes, deuxième jour

Samuel avait, en une journée, compris pourquoi je n’aimais pas Bangkok. Et tout comme moi, il voulait en partir le plus rapidement possible.
Alors nous avons traîné au lit, profitant du check-out tardif, avant de RETOURNER au cinéma pour y voir Coco (qui ne sortira que dans 4 mois au Japon aha) et y tuer ainsi quelques heures.

.

Or Tor Kor Market

En sortant du cinéma nous avons pris la direction d’un petit marché de fermiers où nous avons eu un petit moment de grace en y dégustant sous les doux rayons du soleil nos plats préparés par des petites mamies pour lesquels nous avons payés 170 baths (4,30€) à deux.

Et puis ce fut l’heure. L’heure de quitter Bangkok et de nous diriger vers les îles ! Nous avons donc pris un taxi pour nous rendre au South Terminal d’où notre bus de nuit partait.

.

Direction Krabi !

Nous avions réservé nos billets en avance sur ce site, où nous en avons eu pour 50€ pour deux. Nous avons pris le VIP 24 qui part à 19:00 et arrive à 07:25 à Krabi.

Le prix était raisonnable étant donné la distance parcourue et le confort du bus.
Nous avions lu beaucoup de gens qui s’étaient fait voler dans les bus de nuit donc nous avions mis en place toute une stratégie (cadenas sur les sacs, passeport et argent sur nous, pieds enroulés sur les sangles de nos sacs etc). Mais ce fut totalement inutile car la compagnie était très safe et bien prise en charge, donc aucun souci !

Notre bus a démarré -sans surprise- avec 30 minutes de retard, et nous sommes donc partis en direction des îles et leurs plages, loin de l’enfer de Bangkok…mais une longue nuit nous attend…
La suite dans le prochain article !