Dernière journée avant de voir s’envoler notre dernier poussin. Johanna et Martin nous ont quittés alors pour oublier notre chagrin, nous emmenons Jules dans le quartier à Bunkyo, un quartier dans lequel nous ne sommes pas encore allés.

Yanaka Cemetery

C’est un endroit qu’un ami m’avait fait découvrir il y a quelques années durant hanami (voir l’article sur l’ancien blog) mais je n’y avais plus remis les pieds depuis.

Ce fut donc l’occasion et les Ginko jaunes vifs rendaient l’endroit tout aussi beau que dans mes souvenirs !

C’est un endroit qu’un ami m’avait fait découvrir il y a quelques années durant hanami (voir l’article sur l’ancien blog) mais je n’y avais plus remis les pieds depuis.

Ce fut donc l’occasion et les Ginko jaunes vifs rendaient l’endroit tout aussi beau que dans mes souvenirs !



.

Ueno Sakura Gi Atari

Après quoi nous avons pris la direction d’un lieu que j’aime beaucoup. Pour cela, il faut prendre la direction du parc de Ueno. Ce chemin regorge de petites maisons traditionnelles en bois vraiment magnifique. C’est un lieu que j’avais découvert totalement par hasard lorsque mon amie Lila était venue me visiter. Cela m’a donc fait très plaisir de le faire découvrir à Jules et Samuel.

C’est un endroit très étonnant, qui semble être le coeur d’une petite vie de quartier incroyable. Ce jour-là il y avait d’ailleurs un petit marché de producteurs locaux et nous y avons fait une pause « goûter » à la boulangerie !

Pour ceux qui voudraient s’y rendre, j’ai écrit un petit guide sur ce lieu 🙂
.

Balade balade

Après cette douce pause, nous avons décidé de nous rendre dans un jardin japonais que nous avions découverts il y a deux ans avec Sam. Bien qu’il se trouvait loin de là où nous étions, nous avons voulu profiter du joli temps et avons donc décidés d’y aller à pieds.

Je ne saurai vous dire par où nous sommes passés très exactement, mais la balade nous a fait passé par une rue très animée et toute mignonne, ou encore par un petit sanctuaire caché.


.

Rikugien Garden

Nous sommes arrivés à Rikugien Garden pour les dernières heures de soleil de la journée, et la luminosité a donné à cette visite une ambiance toute autre. Ce jardin est vraiment magnifique et les couleurs chaudes qui l’habillait ce jour-là le rendait époustouflant.

« Rikugi-en » signifie « le jardin des six poèmes », qui vient des six éléments de la poésie waka (waka eh eh), mais ne me demandez pas pourquoi il s’est inspiré de cette poésie, j’ai rien trouvé sur le sujet.
Cependant je peux vous confirmer qu’il est vraiment très beau, la preuve en est qu’il a été désigné « Site Exceptionnel De Première Catégorie du Japon »(Bam, rien que ça bébé).


.

Ikebukuro

Pour finir cette dernière journée, nous nous sommes rendus dans le quartier d’Ikebukuro qui était à côté. Nous avons fait un petit tour rapide avant de nous poser au rooftop (que j’avais AUSSI découvert avec Lila) qui se trouve tout en haut de la station.
Un spot parfait où nous avons pu boire un coup et manger un morceau en jouant aux cartes. Une dernière soirée parfaite


.

MERCI LES COPAINS

Cette journée (et cet article) marque hélas la fin de cette parenthèse incroyable dans notre vie toute calme ici. La venue des copains nous a fait un bien fou, et leur faire visiter notre pays d’amour nous a permis d’en découvrir nous-même sur le Japon.
Après leur départ on s’est écroulés de fatigue avec Samuel, mais on s’est surtout sentis très très vides après ces semaines très intenses en leur compagnie.

Alors MERCI les amis d’avoir voyagé de l’autre côté de la planète pour venir nous voir, et même si on s’est moqué de vous parce que vous avanciez à 2 à l’heure ou parce que vous vous endormiez partout, même si on pu vous paraître soulés parce que vous aviez disparus on-ne-sait-où ou que vous aviez 30min de retard : dites-vous que c’était juste la fatigue !
Tout ce qu’on retient ce sont vos yeux ébahis devant certains lieux, vos têtes hallucinées devant certains aspects de la culture, vos rires devant l’absurde, vos blagues (majoritairement nulles et/ou racistes, avouons-le) qui nous ont tous bien fait rire, nos soirées alcoolisées, nos jeux de cartes, vos « mais pourquoi…? », votre bonne humeur (quasi) constante et tout ça ça nous fait de sacrés beaux souvenirs dans la tête. Alors merci !

Et un Big-Up tout particulier à Johanna et Martin qui on bien pris cher, subissant patiemment toutes nos blagues/remarques. Chapeau d’avoir rit avec nous et de nous avoir supportés !! 😀